Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Paldenshangpa

 

 

Peldenshangpa-2.png

Peldenshangpa 3.png

Sans titre 4.jpg

Quand un certain « Dharma » fait bon ménage avec la censure...

Sans titre 1.jpg

Sans titre 2.jpg

Sans titre 3.jpg

... et le « grand silence » de l'équanimité... !?

Palden-Karma.jpg

Palden-Karma-rep..jpg

* à lire...

Palden-Karma-com.jpg

Nous ne pouvons que constater tristement la “perduration” de l’état d’absence totale d’ouverture et de volonté de changement réel de gestion à Kagyu-Ling (comme ailleurs, à Dhagpo K.-L. par exemple) s’appeler nouvellement “Paldenshangpa” n’est qu’une façade, la prolongation d’une incapacité institutionnelle d’adaptation nécessaire à un environnement donné demeure... attitudes figées, butés,  à sens unique, pas d'échanges, aucun débats, aucunes argumentations, rien, rien que des mots... "jetés aux quatre vents" !

En fait ces institutions  en France dissimulent un autoritarisme de hiérarchies théocratiques d'un autre âge et d'un ailleurs très lointain, le Tibet (en l'absence de son environnement naturel et de ses sources humaines vivaces),  et en interne, empreint d'une sourde violence très virulente, puissante et active avec ses effets ravageurs et destructeurs aveugles sur les personnes. Ceci aux prétextes de "règles" (modulables en fonction de la position hiérarchique** !), et préservation d'un "ordre pacifié" dogmatique et d’une “orthodoxie” traditionaliste voire  “d’intégrisme” déviant, de leurs organisations très malsaines si ce n'est  pas carrément malfaisantes et complètement corrompues (mais ça c'est aux pouvoirs public d'agir si nécessaire), tout comme dans d'autres "églises", au passé historique chez nous beaucoup mieux connu, les réactionnaires !

Ce sont des organisations  extrêmement dangereuses et pernicieuses pour les personnes (surtout pour les laïcs en activités et responsabilités dans “le monde”, et qui de ce fait n’est pas forcément de l’ordre du mondain !), les familles et les enfants, dans notre société laïque et humaniste dans son socle à vocation démocratique en France. En bref des institutions atteintes d’un anachronisme organisationnel global temporel, géographique et culturel très très grave !

 

Palden-cœur XXL1.jpg

Palden-cœur XXL.jpg

Palden-cœur XXL2.jpg

... et sans aucunes distances ni nuances, en l’absence de tout humour réel quelconque, bref, rien de vraiment spirituellement “vivant” avec horizons et perspectives... qu'une espèce de "tradition cadavérique" que l'on utilise au grès d'intérêts obscurs et variés, aux tendances fossilisées prononcées, détournées du sens symbolique qu’il porte en lui en son essence.

 ...

* L’ouvrage de June Campbell “Traveller in Space” (Les voyageuses de l’Espace -1996) critique les systèmes monastique et religieux patriarcaux du bouddhisme tibétain en démontrant que les femmes ont été systématiquement exclues de la religion tibétaine et n’ont rempli qu’un rôle secondaire d’observatrices. Elle critique la matrice du pouvoir patriarcal, qui retire les jeunes “tülku” mâles à leur mère dès leur plus jeune âge pour les introniser, les élever et les éduquer dans le cadre d’une institution monastique exclusivement masculine. Les femmes sont écartées et n’ont aucune influence concrète sur la vie de ces jeunes lamas ; un « principe féminin » abstrait, éthéré et idéalisé, les remplace sous la forme de “dâkini” mythiques ou “Grande-Mère”, que les lamas recherchent « pour réparer leur “moi” abîmé ».
J. Campbell critique les conceptions tibétaines de la dâkini, constatant qu’elle est la “qualité mystique secrète et cachée de la vision claire absolue nécessaire aux hommes, et [...] [que] son nom est devenu un qualificatif de la partenaire sexuelle”. Le lama, pourtant, conserve le pouvoir des enseignements et transmet leur sens tout en utilisant le féminin abstrait comme complément. Le corps et la subjectivité de la femme sont donc complètement cooptés par le système patriarcal. Ceci, dit-elle, est préjudiciable aux femmes qui ne peuvent jamais devenir de plein droit des maîtres autonomes ou même des pratiquantes, et sont maintenues sous le joug des hiérarchies masculines tibétaines. On ne peut donc concevoir la dâkini que comme un symbole du bouddhisme patriarcal garant des privilèges masculins. »...
 « Le souffle ardent de la Dakîni » “Khandro khaloung ",(Judith Simmer-Brown, Université Naropa, U.S.A.) p. 45

http://www.babelio.com/livres/Simmer-Brown-Le-souffle-ardent-de-la-Dakini--Le-principe-femin/360917

** En fait passé le temps de “l’idylle”, celle on où l’on vous “bassine” avec votre potentiel d’éveil et d’état de bouddha qui sommeille en vous, vos "liens karmiques" des vies passés avec la doctrine pour bien vous appâter, il arrive fatalement le moment où l’on vous fait bien comprendre qu’il “sommeille très très profondément” et que pour l’heure vous êtes vraiment un “gros blaireau” très lourd, ignorant total, en bref “une m...té absolue” pour reprendre une expression de Georges Ivanovitch Gurddjieff. Et que par contre si vous vous aplatissez suffisamment longtemps devant la hiérarchie du “trône” au porteur du “chapeau divin” vous allez progresser dans l’élite de ceusss... qui savent, et il faut bien sûr faire beaucoup beaucoup d’offrandes, y compris éventuellement celle de votre c..., avant de pouvoir enfin à votre tour b... les autres dans la vacuité la plus parfaite ! En sommes une histoire de Shadocks "idiotas"  par nature, la pblèbe quoi, et de Gibis aux "chapeaux savants", ceux qui pompent, et ceux qui savent, mais finalement où est Gégène ?! Et il se pourrait bien que ce soit le “Hans Trapp” qui se pointe pour de bon ! Ha! ha! ha!...

(Jules Hoches écrit à propos de Hans Trapp : « À côté de sa blanche compagne [le Christkindel], il incarne, lui, une sorte de Lucifer, de délégué du diable, de croque-mitaine biblique, et il a pour attribut une verge à rameaux tricolores dont il menace les enfants qui ne sont pas disposés à tenir les promesses faites au Christkindel, son nom est Hans Tràpp)

http://www.babelio.com/livres/Vincent-La-chair-et-le-diable/160971

Palden-bouddhayana.jpg

Palden-instructeur-1.jpg

Palden-religiosisme.jpg

— En fait la politique du site “Palden-Kagyu-Ling”, c’est de la “com” de vitrine, un philtre de censure semble ne laisser passer que ce qui flatte et va dans le sens du poil de la nouvelle structure d’organisation mise en place récemment. Il est bien évident que du point de vue où je me situe, cette utilisation détournées de commentaires n’est pas vraiment loyale et ne peut avoir mes faveurs, même si par ailleurs on voit bouger des choses sur les bases ce qui peut être intéressant tout de même... enfin nous verrons bien, ou verrons rien !

Lama(s) khyen !
Dead-Man

Palden-indentif.jpg

Palden-indentif 2.jpg

Palden-indentif 3.jpg

Ha ! les “bon dévots bien aplatis ” et autres cagots profiteurs... ! C’est plus manipulable et d’un meilleur rapport économique et autres... que le développement et l’argumentation dans un authentique travail spirituel au “corps à esprit” si l’on peut dire !

Bene a tutti !

 

la folie des grandeurs-1.jpg

la folie des grandeurs.jpg

la folie des grandeurs-2.jpg

La folie des grandeurs auto-destructrice, et son cortèges “d’assassinats spirituels”... ou la “monstruosité” institutionnelle banalisée... Chronos (le temps) qui dévore ses enfants !

http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2012/09/04/un-lama-suspect-en-detention-provisoire

http://www.lejsl.com/faits-divers/2011/05/26/sur-le-banc-des-accuses

http://www.larbredesrefuges.com/t9356-justice-a-kagyu-ling#71009

COMMUNIQUE_DE_LA_CONGREGATION_BUDDHISTE_DASHANG_KAGYU_LING.pdf

https://www.facebook.com/pages/Dashang-Kagyu-Ling/220009814851700?fref=ts#

http://www.gensdumorvan.fr/actualites/la-boulaye-himalaya-en-bourgogne-annule-son-festival-du-mois-daout-sur-fond-de-tensions-au-temple-des-mille-bouddhas.html

 

vajrad-ling - blog.jpg


"Nous sommes absolument désolés et nous n'avons aucune possibilité d'intervenir auprès des autorités"

...
- Voilà bien ; nous semblons discerner des regrets du temps où "papa Massoubre"* fort de ses accointances, pouvait faire jouer des relations ! Hélas, hélas le temps à passé, le « fiston illustre » est passé dans un bord adverse, revers des temps, l'enseignement du lâcher prise et de l'impermanence des choses est ici d'une réelle pertinence...

* Jean-Louis MASSOUBRE (1938 - février 2016), originaire de l'Aude, agriculteur de son état et député UDR-RPR de la Ve République Française (1968-81) de la Somme, père de Ananda MASSOUBRE alias tulkü Trinlay...

http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/trombinoscope/VRepublique/legis04/massoubre-jean-louis-17081938.asp

image2.jpg

2012-12-30_16h38_17.png

toujours pas de réponse... d'ailleurs il ne nous répond plus depuis le 23 avril 2011 où un "courriel" est déjà resté sans réponse... nous qui avons pris refuge avec lui avec mon ex-épouse sur son initiative et instance expresse... en automne 1982 chez nous, en notre demeure en Touraine où nous l'avions invité comme d'autres, près de Tours dans le cadre du centre de "Déctchen-ling" (qui n'existe plus depuis bien longtemps) de Khyabjé Kalou Rangjun Kunkhyab avec qui nos trois enfants aînés prirent refuge en février 1983. Mais pour qui vous prenez-vous donc ? pour nous "snober ainsi" ! Comme nous tous ici-bas, vous n'êtes que du vent, de l'air qui passe dans le temps dans notre insignifiance de l'espace... rien qui ne vaille vraiment la peine de s'y attarder, rien de plus, non vraiment rien...

ref.L. Drup.jpg

ref.enf-Kal.jpg

image.jpg

 

Ode à Ant. Chap., « Lama du refuge »... :

 Chaviro Rotantacha Chamipataro Rogriapatacha

Tout le monde y pue,
Il sent la charogne.
Y a que le Grand Babu
Qui sent l'eau de Cologne
Tout le monde y pue,
Il fait mal au cœur.
Y a que le Grand Babu
Qu'a la bonne odeur.
Chaviro chami
Rotantacha Tantacha
Chamipataro
Rogriapatacha.
Chaviro chami
Rotantacha Tantacha
Chamipataro
Rogriapatacha...

 

Etc... !

http://p2.storage.canalblog.com/24/39/127650/7533336.mp3

7890371.jpg

Goudgouz et "le Boudin-Sacré" !

La flagornerie fanatique* n'est en aucun cas l'A/amour de fidélité du dévouement...

http://www.paldenshangpa-la-boulaye.com/IMG/pdf/directives_educatives.pdf

Circulaire « ré-éducative » interne à la Lignée Shangpa (du 11 février 2013), quelque peu condescendante, à destination de la « culture infantile » développée, exploitée et rentabilisée ces trois dernières décennies par des "indélicats" dans ses centres en France... Merci, merci beaucoup, désolé mais pour certain(e)s « anciens » c'est scellé, et terminé définitivement !

https://www.facebook.com/hridayartha/posts/988243598002246

https://vimeo.com/274449824?1&ref=fb-share

AU BONHEUR DES PERVERTIS
La passion qui nous emporte.
Ceux qui désirent mourir pour faire triompher leurs idées meurent en extase. Une telle décision émotionnelle correspond à l'amour-passion où un sujet normal, emporté par ses affects, est prêt à tout sacrifier, lui et les autres, pour réaliser son désir. La tornade affective est tellement violente que le sujet embarqué ne perçoit plus d'autres mondes que le sien. Quand on est emporté par un torrent, il n'est plus temps de penser, la violence du contexte est telle qu'on ne répond qu'à l'immédiat. Notre monde intime est rempli par la perception de tourbillons, trous d'eau, chutes, troncs d'arbre et rochers contre lesquels la puissance du courant nous projette.
La passion qui nous emporte
On retrouve la même passion qui nous emporte et nous isole au cours de la lune de miel avec une secte quand la nouvelle recrue, inondée de bonheur, adore les théories absurdes. Toute raison ferait tomber l'extase, toute remarque priverait le novice de son objet d'amour. En semant le doute dans l'esprit du passionné, vous abîmez son bonheur, vous diminuez son courage, vous réintroduisez dans sa vie l'angoisse et l'insipide quotidien dont sa passion venait de triompher. Vous, le raisonneur, vous devenez son ennemi, au même titre qu'un ami blesse l'amoureux quand il lui fait remarquer un petit défaut de celle qui enchante son âme. Ce phénomène de passion crée une plénitude narcissique, un moment de "grandiosité" affective dépourvue d'altérité. C'est une manière d'être au monde, ce n'est pas une pathologie. Dans une telle intensité extatique, toute nuance prend un goût d'eau tiède, tout questionneur fait l'effet d'un rabat-joie. La différence n'est plus perçue ni pensée puisque le passionné est emballé par son seul monde.
p. 102 et 103
« Autobiographie d'un épouvantail », Boris Cyrulnik, éd. Odile Jacob © 2008

http://www.babelio.com/livres/Cyrulnik-Autobiographie-dun-epouvantail/232488

* Le fanatisme : Etat d'esprit d'une personne ou d'un groupe de personnes qui manifestent pour une doctrine ou pour une cause un attachement passionné et un zèle outré conduisant à l'intolérance et souvent à la violence ; comportement et état d'esprit de celui qui se croit inspiré par la "Divinité"...

Commentaires

  • tous mes commentaires sont systématqiuement censurés à moi aussi. Mais je n'ai pas cette chance de recevoir un mail d'explication. Je me suis aussi fait exckure de la liste d'amis facebook de kalou. En d'autres temps, je me serais suicidé, mais là je n'ai pas le temps...

  • Hello !

    Oui, ne vous découragez pas, et ne perdez pas votre temps... ni confiance en la tradition de Siddharta-Gautama, et surtout prenez bien soin de vous... ! Nous recelons en nous même des ressources insoupçonnées de ferme bienveillance et de sagesse paisible, et pas-paisible du tout aussi parfois !
    Bonne continuation à vous, cela m'a fait plaisir que vous passiez un petit commentaire, j'ai un fils (36 ans) qui s'appelle aussi Wilfrid, mais sans "e" ;-), c'était votre fête hier donc... bien à vous.

    Gilles M.

  • L’ère des agneaux bénis s’est ouverte : vous avez donc toutes vos chances, car désormais ils ne se feront plus tondre……………………..
    http://youtu.be/RgmCfr-eDH8

    Bises à tous

    Je suis censurée partout chez les « bouddhsites « et les pas bouddhistes, mais c’est très bon signe !!!!
    bonne continuation

  • Bonjour,

    Merci de votre message, les "bons souhaits" sont les bienvenus !
    La fin du "Grand Silence" des agneaux ? Qui sait ! Je me borne à glisser sur le "Lac des Cygnes"... ;-) dans la non-attente...

    Bien à vous, et au plaisir...

    Gilles M.

  • Mais je vois tes vraies couleurs
    Rayonner
    Je vois tes vraies couleurs
    Et c'est pour ça que je t'aime
    Alors n'aie pas peur de les laisser voir
    Tes vraies couleurs
    Les vraies couleurs sont aussi belles qu'un arc-en-ciel......



    http://youtu.be/1yFEChsJ074

    Loving Kindness

Les commentaires sont fermés.